Trouver son chemin
Catalogue

Romans, Essais
Théâtre, Conseils...
Ecrire éditer choisir...
Le best-seller !

"Devenir écrivain..."
Numérique
et
papier
écrivain toulousain culture à Toulouse


ohé les toulousain, la culture à Toulouse... comment être êcrivain dans la région midi pyrénées ? Malgré Malvy Martin ?
Un écrivain toulousain, Tristan Garcia, a reçu le Prix Flore... ce n'est pas moi !
Je ne connais pas le Flore !
Ni les membres du jury de ce prix kitch.

Etre écrivain dans la région midi pyrénées, c'est difficile, à cause des politiques qui souhaitent imposer leurs normes (avec leur CRL Midi-Pyrénées par exemple et leur Salon du Livre de Midi-Pyrénées). il est soi indispensable d'être édité à Paris (alors les politiques vous sourient) soit d'accepter de vivre loin de ces gens là. Et finalement, c'est préférable de ne pas cotoyer les politiques... sauf pour écrire du non autorisé sur eux !

un site sur Toulouse atoulouse.net, la ville de toulouse - capitale de la région midi pyrénnées


Toulouse, son CRL :

Monsieur F.,

Malgré mes divers contacts avec le CRL depuis 2002,

Vous semblez ignorer qu'il existe une profession libérale auteur-éditeur, ainsi déclarée à l'urssaf et au service des impôts.

Vous semblez assimiler l'auto-édition (terme usuel pour la profession libérale auteur-éditeur) au compte d'auteur (défini par l'article L132-2 du CPI et régi par la convention, les usages et les dispositions des articles 1787 et suivants du code civil).

Romancier (5 romans publiés), essayiste (dont "le manifeste de l'auto-édition"), dramaturge peu joué (certaines de mes pièces pour enfants sont traduites en anglais et allemand), auteur de chansons (interprété par une vingtaine d'artistes), photographe (publication de livres d'art et photos de la région)

14 livres en papier peu distribués (plutôt que de financer les librairies vous devriez vous indigner qu'elles acceptent un système fermé aux indépendants, contrôlé à 90% par 5 grands distributeurs, enfin 4 en réalité depuis le rapprochement Gallimard-Flammarion) et une centaine de livres numériques très bien distribués (Amazon, Itunes, fnac, kobo, epagine, même la librairie Gallimard...)

Malgré cela, il m'est interdit de déposer un dossier pour obtenir une bourse d'auteur. Je vais donc devoir quitter le Lot, quitter la France, pour vivre de mes revenus littéraires en Afrique francophone.

Pensez-vous que cette exclusion des écrivains en profession libérale (donc non inféodés aux "éditeurs traditionnels") soit conforme à la constitution française ?

Pensez-vous que votre politique au service des installés soit une bonne chose pour la littérature, les écrivains ?

Vous avez présidé un groupe de travail régional sur le livre numérique, "LE NUMERIQUE ET LES MÉTIERS DU LIVRE", dont l'objectif était la réalisation d'un livre blanc. Je ne trouve aucune trace de ce "livre blanc." Naturellement, les conclusions sont évidentes car vous aviez trié les membres, des "professionnels du livre et de la lecture." Donc aucun écrivain (je sais, il en existait un, un prof ayant publié un livre !)

Veuillez agréer, monsieur F., mes très respectueuses considérations.


Votre avis sera peut-être utile



Le contact DU SITE

Accueil écrivain indépendant.
- Comment devenir écrivain (on nait écrivain et ensuite il reste une vie pour le devenir)
- Un blog écrivain plus ou moins suivi
- Le métier d'écrivain ou comment vivre de sa plume sans passer à la télévision.
- Un jeune écrivain ... suis-je encore un jeune écrivain ?
Mais aussi à
Et on m'"a vu à

Arras
Berck

Cahors
Oh Toulouse

Douai
Valhuon

sur le forum : pièce de théâtre pour enfants 7 à 9 ans
LIRE PROPOS du 20 octobre 2013 et les commentaires.