logo écrivain
Accueil écrivain versant .Tv
Le contact.
Pourquoi la Chaîne Youtube ecrivain.TV
Le forum des écrivains.
Le catalogue complet.
Comment devenir écrivain ?

Patrick Mothes Retraité devenu romancier Salon du Livre Montcuq 2018

Interview auteur lotois Patrick Mothes
Abonnement Gratuit Youtube - Vidéos

Patrick Mothes :

Retraité, je suis devenu romancier. J'ai écrit un premier roman ("lieu-dit: Beau-soleil") qui est un roman de terroir publié en mai 2017. Le deuxième ("la part du destin") publié en mai 2018 est "à cheval" sur le terroir et le polar. Cette passion de l’écriture est la suite logique de la lecture des grands auteurs français contemporains (jean d’Ormesson, Camus, Queffelec, Gary...). L’écriture est devenue aujourd’hui un besoin et surtout un plaisir, celui de raconter généralement une belle histoire, une histoire qui apaise et qui se termine bien. C’est aussi pour moi l’occasion de transmettre des valeurs aux miens, petits et grands, des valeurs auxquelles je suis particulièrement attaché et qui contribueront peut-être à leur faire passer certains caps.

Je suis un inconditionnel de d’Ormesson. J’ai également lu de nombreux ouvrages historiques sur De Gaulle (Amouroux, Gallo).

Je connais bien sûr Montcuq en Quercy Blanc et c’est ma première participation à ce salon. Je participe à de nombreux salons du livre dans le Lot (Carennac, Fons, Rocamadour, Montcuq...) et Saint-lys (31) où mon premier livre est sélectionné pour le prix du meilleur premier roman après avoir reçu le prix du meilleur roman au salon de Fons en décembre 2017.

Je suis édité par les éditions parisiennes L’Harmattan. Les éditeurs ne sont pas des philanthropes, les auteurs sont peu rémunérés. Le fait d’être édité par une grande maison d’édition permet au roman d’être proposé sur les principaux sites internet tout en bénéficiant d’une plus large promotion. Je ne connais pas Georges Coulonges et je le regrette.

Le fait d’écrire est pour moi l’occasion de me réaliser différemment, c’est aussi un exutoire. J’essaie de transmettre des messages d’espoir. J’essaie de faire en sorte que mes romans apaisent.

Publiée dans le livre du Salon du Livre Montcuq en Quercy Blanc 2018.



Gérard Glatt a vu Cahors et Montcuq en 2017...







Votre avis sera peut-être utile



Voir sujet précédent du forum
Le principe de Stendhal